Guilde Pandemonium
Bienvenue sur le forum de la guilde Pandemonium. Veuillez-vous inscrire avec votre pseudo principale in game. Bonne continuation.

Guilde Pandemonium

Bienvenue en enfer
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dofus 2.17 parti 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paymon
Admin
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 15/03/2017
Age : 23

MessageSujet: Dofus 2.17 parti 2   Mar 4 Avr - 0:07

En parallèle aux nouveaux ajouts de contenu de la mise à jour 2.17, nous avons eu un peu de temps pour travailler à quelques petits équilibrages de classes. Au programme : des modifications de sorts sur l'Ecaflip, le Sram et le Steamer. Et, plus globalement, une refonte de la formule des dommages de poussée !

MODIFICATIONS LIÉES AUX DOMMAGES DE POUSSÉE
Les dommages de poussée sont à l’origine de beaucoup de débats enflammés depuis quelques mois, en particulier suite à l’implantation des trophées avec malus ainsi que des objets de Frigost III.

Il y avait effectivement un problème avec cette source de dommages, notamment combinée à certaines capacités de classe. C’est ainsi que des classes qui cumulaient déjà une bonne capacité de survie, de déplacement et de placement ont pu profiter en plus de cela d’une source de dommages très puissante qui traverse les protections. Toutefois, le jeu aux dommages de poussée nous semble très intéressant puisqu’il repose sur du placement et donc de l’anticipation. C’est aussi une source de dommage qui peut s’avérer être à double tranchant dans la mesure où elle demande d'être à très courte portée la plupart du temps et donc de s’exposer aux attaques adverses. Ces raisons ont fait que nous voulions la mettre en avant et lui donner un rôle plus décisif en combat, avec notamment des modes de jeu qui reposent uniquement dessus.

Nous n’abandonnons pas cet objectif mais plusieurs modifications ont été effectuées pour limiter la puissance des dommages de poussée afin de nous assurer que les possibilités de contrer ce mode de jeu soient plus accessibles.

Cela commence par une augmentation du nombre d’objets qui font des résistances de poussée. Il y en a eu dans les dernières mises à jour et nous continuerons d’en ajouter de façon modérée étant donné qu’il en existe trop peu à l’heure actuelle, à toutes les tranches de niveau. Le but est de permettre aux joueurs qui veulent spécialement contrer ce mode de jeu de le faire avec davantage de choix, comme cela est permis (et le sera plus encore à l’avenir) pour les joueurs qui se spécialisent dans les dommages de poussée.

Pour rester sur les objets, les bonus des trophées qui procurent des dommages de poussée sont revus. Ainsi, le bonus du trophée Bousculeur Majeur passe à 64 dommages de poussée et celui de l’Inflexible Majeur, à 128 résistances de poussée. Les malus liés à certains de ces trophées ne sont en revanche pas modifiés. L’objectif de cette modification est de permettre de contrer plus efficacement les dommages de poussée, sachant que cela est dangereux voire inutile dans certains cas : rien ne dit que vos adversaires (lors d’un combat PvP) adopteront ce mode de jeu. Dans la même logique, il s’agit d’équilibrer les rapports de forces : un joueur qui équipe un trophée dommages de poussée pousse potentiellement tous ses adversaires à équiper un trophée résistance de poussée. Il nous semble donc logique que le trophée qui augmente les résistances de poussée confère davantage de bonus que celui qui augmente les dommages de poussée. La même logique est appliqué pour le retrait, pour l’esquive PA/PM, et il n’est pas exclu que d’autres modifications de trophées soient effectuées dans ce sens à l’avenir.

À ces modifications s’ajoutent des équilibrages mineurs sur les classes Iop et Zobal : le sort Intimidation est limité à deux lancers par cible et trois lancers par tour plutôt que trois lancers par cible et quatre lancers par tour. La limite de cumul du bonus aux dommages de poussée du sort Boliche des Zobals passe à 1.
Ces deux modifications visent à réduire le potentiel offensif de ces deux sorts, jugés comme trop facilement exploitables pour une efficacité trop élevée jusqu’à présent, notamment s’ils sont utilisés à répétition.

Enfin, la formule de calcul des dommages de poussée est totalement revue. Elle garde une évolution à peu de chose près identique à la précédente mais perd son côté aléatoire. Voici les principaux points à retenir (extraits du Changelog de la version 2.17) :

Le niveau du personnage influe toujours sur les dommages de poussée qu’il occasionne.
L’impact du bonus de dommages de poussée et du bonus de résistances de poussée (donné par certains sorts ou certains équipements) dépend désormais du nombre de cases de poussée. Pour une poussée d’une seule case, 25% du bonus aux dommages (et résistances) de poussée sont pris en compte. Pour une poussée de 2 cases, 50% du bonus aux dommages sont pris en compte. Pour une poussée de 3 cases, 75% du bonus aux dommages sont pris en compte. Pour une poussée de 4 cases, 100% du bonus aux dommages sont pris en compte. Pour une poussée de 5 cases, 125% du bonus aux dommages sont pris en compte, et ainsi de suite.
Pour rappel, comme dans l’ancien fonctionnement, si un sort pousse de plusieurs cases mais que la cible poussée n’est pas directement contre un obstacle, le nombre de cases de poussée correspond au nombre de cases que la cible aurait dû parcourir s’il n’y avait pas eu d’obstacle.
Les dommages de poussée appliqués à une cible ne sont plus du tout aléatoires.
Si une cible est poussée sur une autre, les dommages de poussée pris sur la seconde cible sont recalculés en prenant en compte ses résistances de poussée et les dommages de poussée de l’attaquant originel, mais en conservant le même nombre de cases de poussée que la première cible. Le tout est ensuite divisé par 2.
Et maintenant, voyons la formule en détail !

Pour la première cible :

([Niveau de l'attaquant]/2 + [Dommages de poussée de l'attaquant - résistances de poussée de la cible] + 32) * [Distance de poussée restante]/4

Si la première cible est poussée sur une autre cible, la formule est la suivante pour les dommages de poussée reçus par cette dernière :

([Niveau de l'attaquant]/2 + [Dommages de poussée de l'attaquant - résistances de poussée de la nouvelle cible] + 32) * [Distance de poussée restante]/8

Pour les cibles suivantes, la formule est identique mais les dommages de poussée subis sont de nouveau divisés par 2 à chaque fois.

En d’autres termes, l’impact du bonus aux dommages de poussée est très fortement réduit sur les petites poussées : dans les cas où les sorts ne poussent que de quelques cases (Mot de Frayeur qui pousse d’une seule case, Ressac qui pousse de deux cases, pour ne citer que ces sorts) ou dans les cas où la cible n’est pas directement repoussée sur un obstacle.

EQUILIBRAGE DE SORTS DE CLASSE
En plus de cet équilibrage des dommages de poussée, nous nous sommes attardés sur la classe Ecaflip et, dans une moindre mesure, sur la classe Sram. Ce sont deux classes qui avaient été retouchées en profondeur en début d’année et qui ont eu droit à un léger suivi dans les mises à jour suivantes, avec quelques modifications mineures. Aujourd’hui, nous avons quelques pistes d’équilibrages assez simples à appliquer qui nous permettent d’apporter un complément intéressant aux modifications apportées précédemment. Une modification importante a été appliquée à la classe Steamer également : les tourelles peuvent désormais être poussées.

L'Ecaflip

Depuis plusieurs mises à jour, nous avons modifié le fonctionnement des sorts trop aléatoires de la classe Ecaflip qui avaient un impact trop important sur l’issue du combat et nous continuerons dans cette direction : plutôt que de retranscrire le côté « joueur » de l’Ecaflip par de l’aléatoire qui s’intègre très mal dans le système de combat de DOFUS, nous préférons nous diriger vers une optique de prise de risque, de pari. L’Ecaflip a donc plusieurs choix possibles mais chacun peut se retourner contre lui s’il n’anticipe pas assez bien le déroulement du combat dans les prochains tours. De cette manière, nous espérons offrir à cette classe plusieurs façons de bouleverser le contexte de combat de sorte que chaque entité présente sur le terrain doive s’adapter et modifier sa façon de jouer.

C’est par exemple ce que permet le sort Roulette : tout le monde bénéficie des mêmes bonus mais ce n’est pas pour autant que tout le monde va pouvoir en profiter de la même manière. Cela va ainsi pousser certains à agir différemment de ce qu’ils avaient prévu au départ sans pour autant faire basculer l’issue du combat.

Sans oublier évidemment le rôle, ou plutôt les rôles, de l’Ecaflip en combat. C’est une classe qui a toujours été très polyvalente, que ce soit en termes de voie élémentaire ou en termes de rôles et c’est ce qui en fait une classe complexe à équilibrer : il faut s’assurer que l’Ecaflip ne puisse pas jouer tous ses rôles en même temps de façon trop optimale, mais aussi que chacun de ses rôles soit intéressant. Lors du dernier rééquilibrage de la classe, nous avons ajouté des contraintes au jeu Ecaflip, qui était trop souple jusque-là. Ces contraintes sont passées, entre autres, par la modification du sort Bond du Félin, qui rend l’Ecaflip très vulnérable au tacle.

Il en a découlé que l’Ecaflip devenait une classe extrêmement difficile à équiper, qu'il devenait très pénalisant de passer à côté de certaines caractéristiques (comme la fuite) ou de certains éléments, et les résultats sur le terrain n’étaient pas toujours satisfaisants.

Nous avons donc travaillé sur ces différents points de sorte à offrir plus de liberté au jeu Ecaflip, même si le prix de la liberté, c’est la nécessité de faire des choix !

C’est dans ce but que plusieurs modifications ont été effectuées sur de nombreux sorts de l’Ecaflip :

- Esprit Félin permet de bondir derrière sa cible, sa portée est réduite mais il peut désormais se lancer en ligne également (en plus de son lancer en diagonale). Ce qui donne une portée équivalente à celle des haches. Cela permettra donc à l’Ecaflip une certaine mobilité même s’il est taclé. Le contrecoup subi par le sort s’il n’est pas réutilisé est réduit par la même occasion.

- Le gain de puissance offert par Roue de la Fortune est augmenté mais le sort applique désormais un malus de résistance au lanceur pendant deux tours à la place des quelques dégâts subis. Cela renforce donc encore la capacité de l’Ecaflip à jouer tous ses éléments mais cela se fait au détriment de sa survie.

- Le fonctionnement de Rekop est légèrement modifié : les dégâts subis sont considérablement augmentés mais le sort n’est plus cumulable qu’une seule fois et coûte 5 PA. Il devient ainsi un sort très puissant sur lequel l’Ecaflip et son équipe peuvent se reposer pour occasionner de lourds dommages. Nous avons également supprimé le coup critique de Rekop : ses quatre lignes de dommages couplées à certains équipements conférant des dommages critiques le rendaient beaucoup trop aléatoire, ce qui aurait été incompatible avec son nouveau fonctionnement qui ne permet qu’un lancer à la fois. Le retrait de ce coup critique est bien entendu compensé par la hausse notable des dommages infligés par ce sort.

- Quant à Chance d’Ecaflip, son fonctionnement est divisé en deux parties. D’abord, au tour du lancer, la cible est systématiquement soignée pour chaque coup qu’elle reçoit. Mais au tour suivant, les dégâts subis sont doublés. L’ancien fonctionnement purement aléatoire pouvait s’avérer très frustrant, nous avons donc logiquement décidé de partir sur un fonctionnement bien plus déterministe, et qui apporte de nouvelles synergies.

- Pour terminer la partie sur l’Ecaflip, nous avons totalement revu le fonctionnement du sort Trèfle qui n’augmente plus les chances de coups critiques. Désormais, il modifie le fonctionnement de certains des sorts de l’Ecaflip en plus de lui conférer des bonus aux soins mais un malus aux dommages. Il ne peut pas être utilisé en même temps que Roue de la Fortune : lancer un des deux sorts fixe le temps de relance du second à 3 tours.

Sous l’effet de Trèfle :

Tout ou Rien ne fait plus de dommages.
Pile ou Face n’inflige plus de dommages aux alliés et ne soigne plus les ennemis.
Griffe Joueuse inflige des dommages Eau en vol de vie.
Esprit Félin n’occasionne plus aucun dommage (ni contrecoup).
Perception soigne les alliés au lieu de booster leurs dommages (mais détecte toujours les invisibles).
Topkaj voit ses dommages réduits.
Cela offre donc des possibilités nouvelles à l’Ecaflip, que ce soit pour sa voie Eau, Feu ou Terre. Mais cela se fait au détriment du gain de puissance du sort Roue de la Fortune et d’un malus de dommages.

D’autres modifications ont été effectuées, notamment une baisse des dommages de Réflexes. Vous pouvez retrouver la liste exhaustive de ces modifications dans le changelog de la version 2.17.

Le Sram


Les modifications qui concernent le Sram sont plus mineures mais pas moins intéressantes. Nous avons voulu renforcer le jeu aux pièges qui mérite d’être davantage développé. Il y a donc trois modifications.

- Le Piège Sournois est totalement revu. Il passe Feu et attire désormais les cibles qui le déclenchent vers son centre. Nous pensons que, comme pour le Piège Répulsif, cela offre de nouvelles capacités de micro-placement aux Srams et améliore ainsi le potentiel tactique de la classe. Le Piège Sournois dans son ancienne version ne nous convenait pas : la possibilité de le lancer à faible coût et à répétition poussait le Sram dans certains cas à surcharger la carte de ce piège tout en restant en retrait. Augmenter son coût en PA ou ses contraintes de lancer l’aurait trop rapproché des pièges déjà existants, à savoir le Piège de Masse et le Piège Mortel. Nous avons donc décidé d’offrir une nouvelle capacité au Sram et de renforcer sa voie Feu par la même occasion.

- Autre changement notable : le sort Piège Répulsif occasionne désormais des dommages Air aux ennemis uniquement. En plus de permettre à la voie Air de jouer un piège pour faire des dommages, il peut donc déclencher le sort Concentration de Chakra, ce qui renforce indirectement la voie Feu également, actuellement laissée en retrait.

- Enfin, le Piège de Silence : sa zone d’effet est légèrement réduite. Elle devient un carré de taille 2 plutôt qu’un cercle de taille 2. Cela fait qu’il devient esquivable si le Sram ne décide pas de le déclencher lui-même. L’inconvénient de la zone en cercle est que dans certaines configurations, quelle que soit la manière dont se déplace l’adversaire du Sram, il déclenchera forcément le piège (sauf s’il se téléporte), ce qui est assez contradictoire avec l’idée que l’on se fait d’un piège. Pour les mêmes raisons, il n’est pas exclu que le Piège de Masse subisse un changement similaire à l’avenir.

Bien que ces modifications ne soient pas révolutionnaires, nous espérons qu’elles rendront la voie Feu du Sram plus compétitive tout en lui offrant une nouvelle capacité intéressante.

Le Steamer

Une modification est effectuée concernant les Steamers : il s’agit de permettre aux tourelles d’être poussées. Il y a énormément de situations où les tourelles du Steamer bloquent complètement un joueur, un monstre ou une portion entière du terrain pendant plusieurs tours. Etant donné que l’investissement demandé est assez faible comparé aux résultats procurés, nous avons décidé de faire en sorte que les tourelles puissent être déplacées, mais uniquement via une poussée.

Cela permettra donc à des joueurs de se faire aider s’ils sont bloqués par un Steamer sans pour autant être obligés de tuer une tourelle. Nous sommes conscients que cela n’empêche pas pour autant, dans certaines configurations, le Steamer d’user de ses capacités de contrôle de terrain pour entraver ses adversaires, cela demande simplement un peu plus d’investissement.

L'AVENIR
Pour terminer cet article, le mot de la fin concernera les joueurs Xélors et Fécas dont la refonte promise peine à arriver : vous avez l’habitude d’entendre ces mots mais bien que rien de concret ne soit réellement engagé, nous ne cessons d’avancer sur la question, avec de nouvelles pistes qui se découvrent régulièrement. Ces deux refontes font l'objet d'une réflexion permanente et nous espérons pouvoir vous en dire plus le plus vite possible. Toutefois, il faut bien comprendre que ce genre de modifications demande énormément de temps et de réflexion et c’est pourquoi, plutôt que de ne toucher à rien, nous faisons évoluer d’autres classes ou systèmes de jeu, dont le statut est moins prioritaire mais pour lesquels les modifications nécessaires sont plus rapides à appliquer et à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandemonium-nidas.forumactif.com
 
Dofus 2.17 parti 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» Le coordonnateur du parti MPH assassine
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Un Parti Politique Flambeau neuf!
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Pandemonium :: Monde des douze :: Devblog :: Version 2.XX-
Sauter vers: